L’intelligence artificielle, qu’en est — il vraiment?

Partagez sur les réseaux sociaux

Le 17 septembre 2018 Par Richard Desrochers
Notamment cette année 2018, la révolution numérique en matière d’intelligence artificielle se poursuit en vitesse grande V dans les toutes les sphères de notre société. Les dispositions technologiques s’accélèrent à un rythme impressionnant et nous approfondissons un monde alimenté d’ordinateurs puissants qui analyse des quantités inimaginables de données en un temps record. Un monde d’intelligence artificielle ou d’apprentissage automatique (deep learning) qui redéfinit notre conception du travail et de l’éthique moderne. Alors que la science-fiction dépeint souvent l’IA comme des robots dotés de caractéristiques de type humain. Qu’en est — il vraiment? Est-ce une bonne chose ou pas? Voici quelques réflexions considérées comme essentielles au sujet de l’intelligence artificielle.
 
Nous cache-t-on la vérité?
À court terme, l’objectif de préserver l’impact de l’IA sur la société favorise beaucoup la recherche dans de nombreux domaines, allant de l’économie et du droit à des sujets techniques tels que la vérification, la validité, la sécurité et le contrôle. Or, pour plaire ou pour des questions de marketing, ce n’est que les bonnes nouvelles ou presque qui font surface. Amélioration des résultats de recherche Google, diffusion d’un style musical adapté à vos goûts, jusqu’à vous proposer les meilleures publications du réseau social à la mode ne sont que quelques exemples ou la technologie de l’intelligence artificielle est sans danger. Dans ce contexte, personne ne se soucie vraiment comment l’intelligence artificielle peut-être dangereuse.
 
Comment l’intelligence peut-elle être dangereuse?
Dans les mains d’un médecin, l’intelligence artificielle peut sauver des vies tous les jours. L’analyse de données propulse la médecine à des niveaux impossibles à atteindre il y a de ça, quelques années à peine. Dans la main d’un criminel qui utilise l’intelligence artificielle afin d’exploiter les vulnérabilités d’une entreprise, ou d’une personne, l’effet peut être dévastateur. D’ailleurs, les attaques à signature artificiellement intelligente apparaissent depuis 2017. Pire encore, programmé pour faire la guerre à l’aide de drone ou autres véhicules mobiles, l’intelligence artificielle peut-être potentiellement dangereux si un pays ne l’utilise pas à bon escient ou simplement pour se protéger.
 
Le retour des grands philosophes
Avec cette percé technologique, on espère que les grands philosophes et penseurs de ce monde vont se pencher davantage sur cet énorme pouvoir de l’IA. Ce n’est pas l’intelligence artificielle qui est dangereuse, ce sont toujours les humains qui l’animent qui potentiellement pourraient lui donner des caractéristiques peu reluisantes. Bien que les nouvelles technologies et l’intelligence artificielle puissent être considérées comme bonnes, mauvaises ou très mauvaises, elles sont là pour rester et vont continuer de se développer rapidement. L’éthique est notre seul outil pour faire face à une épidémie technologique et enseigner le bon sens aux futurs robots.